Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 103
Date d'inscription : 28/11/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Table JDS Gloomhaven

le Lun 30 Oct - 9:12
Salut à tous,

Je cherche 3 personnes motivées pour constituer une table de jeu de société sur Gloomhaven. Il s'agit d'un dungeon crawler qui se joue en campagne sur un peu plus de 90 scénarios. Il faut compter 2h par scénario au début, le temps de bien assimiler les règles.
Le jeu est entièrement en anglais. Mais comprendre les cartes n'est pas compliqué. Pour le reste, il suffit qu'une personne maîtrise un peu mieux l'anglais (scénarios, éléments d'ambiance, rencontres, etc.) et j'ai aussi une traduction fanmade de tous les éléments les plus importants du jeu.
L'idée serait d'y jouer régulièrement pendant un an, pas nécessairement le mercredi (histoire de profiter aussi d'autres jeu Very Happy).
Pas obligé d'être 4 à chaque fois. On peut avance à deux ou à trois sur un ou plusieurs scénarios et réintégrer un joueur après. Ça ne pose pas de problème. Et le jeu permet que les niveaux des personnages s'ajustent.

Parlons du jeu un peu :

Donc un dungeon crawler : des héros, des portes, des monstres, des trésors et des objectifs de scénario. Comme tout dungeon crawler. Ici, pas d'overlord, l'IA des monstres fonctionne bien.

Chaque joueur incarne un personnage qui appartient à une race du monde de Gloomhaven (on est sur du médiéval fantastique, mais avec aucune race "classique", donc pas de nain, pas d'elfe, pas d'orc, etc. ; on a un univers plutôt original ; https://boardgamegeek.com/boardgame/174430/gloomhaven).
Les joueurs disposent de cartes actions (toutes dans leur main au départ). Ils choisissent deux cartes action à jouer par tour. Je vous passe les détails sur les histoires de types d'action, d'initiatives et d'action des monstres. Ces cartes jouées partent dans la défausse ou dans les cartes perdues (difficilement récupérables pendant un scénario). On va jouer ainsi de suite. Au bout d'un moment, notre main sera vide (elle contient environ 10 cartes au départ, ça dépend des races et ces 10 cartes sont choisies au début du scénario parmi un pool de cartes spécifique à la race). Il faudra donc se reposer pendant un tour. En le faisant, on récupère les cartes de la défausse, mais on en met une dans les cartes perdues. Notre main va donc diminuer au fil de la partie. Et dès qu'on ne pourra plus jouer 2 cartes ou en récupérer 2 de la défausse (repos), le personne est épuisé, fini l'aventure pour lui sur ce scénario.

Donc il y a une pression quand on joue des cartes. Il faut bien les choisir, trouver les cartes appropriées au contexte, les bonnes synergies, avoir le bon timming pour le repos, etc. Et tout ça, en essayer de se coordonner avec les autres personnages (joueurs), sans montrer les cartes qui seront jouées (elles sont toutes différentes d'un personnage à l'autre). Chacun doit les choisir secrètement. On peut seulement dire ce qu'on a l'intension de faire sans donner des indications chiffrées. Donc la synergies devra se trouver au fil des scénarios (d'où l'intérêt de jouer avec les mêmes joueurs sur de nombreuses sessions). Il y a une dimension stratégique importante avec peu de hasard (pas de dés, seulement un deck modificateur qu'on peut faire évoluer au cours du jeu).

La mécanique de la campagne :

Le jeu compte 17 personnages, mais seulement 6 accessibles en début de campagne ; chaque personnage piochera à sa création une carte de destinée (objectifs personnels) ; quand un personnage aura rempli cet objectif, il sera obligé de se retirer du jeu (sorte de retraite) ; le joueur pourra donc choisir un nouveau personnage parmi ceux restant et ceux qui auront été débloqués en accomplissant la destinée d'un personnage. On a un contenu en grande partie inaccessible au début du jeu qui se dévérouillera au fur et à mesure. Ce qui participe aussi au renouvellement dans le jeu.

Après chaque scénario, s'il est réussi, on ouvre généralement l'accès à de nouveaux dongeons. Entre les scénarios, on peut retourner à Gloomhaven pour plein de choses (acheter des objets, monter de niveau, mettre un personnage en retraite, faire des rencontres dans la villes qui vont influer sur le jeu et les personnages, faire un don au sanctuaire, etc). Entre les lieux des scénarios, il y aura quelques "rencontres" pas souvent heureuse de ce que j'ai pu comprendre qui auront une influence sur comment on va commencer le scénario suivant.

Voilà, j'en dis pas plus.

Par contre, pensez bien aux deux contraintes principales : jeu en anglais (avec pas mal de textes sur certaines cartes "aventures", mais très peu sur les cartes "actions") et parties régulières.

Je serai à l'asso ce mercredi 1er novembre pour faire tester le jeu (je n'y ai moi-même pas encore joué !). A mercredi !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum